AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Séverin Lazare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
    { Nouveau Membre ou... sans Rang Fixe'

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
16

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
20/20  (20/20)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Séverin Lazare Jeu 30 Juin - 18:36

Séverin Lazare



© Roger Garth

INFOS


« Nom : Lazare
« Prénom(s) : Séverin
« Surnom(s) : Seringue, Chaton, "Eh la meuf !"
« Date & Lieu de Naissance :27 octobre 1981, Paris
« Âge : 24
« Nationalité : Française-Américaine
« Groupe : Tricell
« Orientation Sexuelle : Homosexuelle
« Situation Familiale : Famille abandonnée
« Caractéristiques : Une petite aile noire tatouée sur l'omoplate gauche, il aime porter des colliers aussi.
« Comment etes vous arrivé à DF ? : Sans Katelyne...



VOTRE HISTOIRE


Eh bien je suis arrivé à New York à l'âge de huit ans, en compagnie de ma mère scientifique, Kateline. Je ne connaissais rien de l'Amérique en dehors de ce que ma mère, une grande blonde élancée, m'en avait raconté durant l'enfance. Lors d'un séjour en France, elle est tombée sous le charme d'un poète parisien, et par la même occasion de la capitale française. Ainsi et pendant huit ans je suis resté l'unique enfant chéri de cette famille tout en apprenant à lire dans la poésie complexe de mon cher paternel que j'admirais vraiment et dans les feuilles de recherches de ma mère. Néanmoins la passion ne les avait pas retenu ensemble pour l'éternité et, bien qu'elle lui ait faite une petite fille que je n'appréciais guère, ils se séparèrent. Mon père, un homme sensible et de type asperge, garda ma jeune soeur, tant mieux car je n'aimais pas cette stupide gamine qui volait l'attention de mes parents.

Je suis donc arrivé, heureux et seul homme dans le coeur de l'unique femme de ma vie. Pour elle je n'avais pas hésité à abandonner les poèmes de mon père et je grandis en me préoccupant des joies scientifiques que pouvaient m'offrir le statut de ma mère. Elle ne me disait pas tout car elle travaillait sur des recherches confidentielles pour le gouvernement me disait-elle. Cela était en partie vrai mais je savais qu'il y avait une réalité plus grave derrière ses dires charmants, une femme ne savait pas me mentir, surtout pas elle. Un doute persistant dans mes entrailles d'enfant qui, à l'adolescence, me poussèrent à exceller dans les sciences. Entretenu par ce désir scabreux de découvrir ce qu'elle m'avait toujours caché, je finis par devenir dangereux pour elle-même et mes bons résultats, au lieu de la réjouir, la firent pâlir lorsque je lui développais des thèses de plus en plus avancées.

A même pas 21 ans, pas encore majeur, je devais avoir sensiblement son niveau. L'époque où elle m'apprenait des expériences simples était révolue et mon appétit de découvrir toujours plus de choses pour mon propre avenir ne faisait qu'accroitre. Ma psyché tout entière était dévouée à ce projet, un projet immense et grandiose, je voulais quelque chose d'incroyable pour quoi je pourrais vivre chaque jour. Et la femme que j'avais toujours admirée commençait sérieusement à me taper sur le système nerveux. Je l'avais forcé à me dire son petit secret et elle avait lâché le nom d'Umbrella. Umbrella... Pour ne lui faire aucun mal, je partis loin d'elle dans une ville qui m'intriguait déjà depuis quelques années: Darkness Falls.
Il y avait de plus en plus de petits faits divers, rien d'important en soit, mais ils étaient toujours prés de cette ville. Avec un peu de chance, je pouvais m'initier dans un groupe ou autre et trouver de véritables cobayes humains pour pousser mes recherches. Je n'avais rien encore de bien précis, une ligne directrice, mais j'imaginais ce que je pourrais apporter à un autre grand malade en manque de personnel. De plus comment pourrait-on me refuser ? J'étais la volonté à l'état pure, je saurais me montrer aussi généreux qu'implacable au travail. La perfection était ma maîtresse.

Une fois arrivé à Darkness Falls, je m'immisçai dans la vie d'Umbrella en faisant quelques recherches, en traînant dans les quartiers les plus étranges. Cette organisation était faible vu que ma mère en était un bon élément, je le sentais. Katelyne Lazare... J'avais eu quelques renseignements de plus sur elle et plus j'en apprenais sur elle, plus Umbrella me dégoûtait alors que je n'avais rien à voir avec cette compagnie. Cependant, même si elle paraissait morte, quelques éléments semblaient montrer qu'autre chose avait pris la relève. Une compagnie rivale ? Une succession à Umbrella ? Je l'ignorais mais... Les différents militaires et autres policiers dans les rues étaient un peu trop nombreux à passer par jour pour simplement contrôler une ville.

Au final, je retournai voir ma mère encore une fois à peine quelques semaines plus tard. Du chantage affectif... Oui, je lui ai fait subir une longue pression morale pour qu'elle m'en dise un peu plus sur Umbrella et ses projets. J'appris de la sorte que la célèbre compagnie n'était pas morte depuis des années comme tout le monde pouvait le penser, non... Encore et encore, je la poussais à bout de nerfs pour lui faire cracher le morceau. Tricell ! Ils lui avaient proposé de trahir Umbrella et de racheter des ébauches de plans ? Bien, puisqu'elle ne le ferait jamais par soucis d'étique, sa progéniture allait le faire à sa place. Elle ne m'a jamais dit où elle cachait ses études mais je m'en doutais un peu. Je n'avais pas oublié ces dossiers soigneusement cachés à la vue de mon père, ni même leurs emplacements divers dans la maison. Je les retrouvais sans grande difficulté dans un double fond d'armoire étroit. Tricell désirait cela ? De la paperasse que je me fis un plaisir de lire sous les yeux effarés de Katelyne - oui j'avais presque pitié à l'appeler mère - tout en lui souriant doucement. Ma plus chère femme, je lui ai ravi ses ébauches et m'en retournai à Darkness Falls, brouillant les pistes de mon passage un petit moment grâce à quelques petites connaissances que je payais généreusement de mes charmes. Ces hommes étaient idiots, homme ou femme, n'importe quel âge tant que cela restait docile. Et en échange ils accomplissaient nos demandes.

Enfin, majeur et chez Tricell, enfin dans un laboratoire digne de ce nom, digne de mes capacités et digne de projets faramineux. Merci Maman.
Et c'est ainsi depuis trois ans, juste une vie entre un laboratoire discret mais à la pointe de la technologie, et entre mon petit studio suffisant pour reposer mon cerveau de temps en temps, ou tenir à l'écart de ma vie trop privée d'éventuels amants.
Trois ans parmi une compagnie qui exploitait les virus d'Umbrella autrement procurés que par mes soins... J'aimais bien cette idée de transformer les choses, les humains pour obtenir des vaccins, ou tout simplement pour avoir une influence sur la Vie en général. Les créatures n'étaient que de fâcheux incidents, elles ne me choquaient pas de ce que j'avais pu en voir ici, bien au contraire... J'avais un semblant d'affection pour ces êtres qui - je le croyais - s'étaient moqués de moi par le passé.




VOTRE DESCRIPTION


Séverin est un jeune homme ambitieux et idéologue, il aime en apprendre toujours plus sur la science en dépit de sa propre famille pour qui il n'a plus de réel attachement. Doté naturellement d'une beauté androgyne, il a souvent été victime de moqueries déplacées depuis l'enfance mais a toujours essayé de ne pas en tenir rigueur. Seulement à force de perdurer, Séverin s'est replié sur lui-même et ne comptait plus que sur lui-même pour parvenir à ses fins. Sa mère a été son seul soutient solide durant des années mais une fois dépassée, elle ne lui servait plus que d'obstacle. Il comprit dés lors que seul sa propre personne pourrait le satisfaire en attendant de trouver un génie, un homme qui aurait le savoir que sa jeunesse ne lui avait pas encore laissé le temps d'obtenir. Quelqu'un à servir de toute son âme pour rendre son projet vivant et grandiose, le sublimer à chaque détail, son rêve... Il n'a pas d'estime obsessionnelle pour son corps mais aime se savoir 'angélique' aux yeux des autres. C'est surtout un moyen d'attirer leur sympathie et de leur grapiller des services par-ci, par-là. Séverin n'a jamais eu d'attirance pour les femmes hormis sa mère qu'il plaçait sur un pied d'estale lorsqu'il était enfant et adolescent. Cela ne l'empêche pas d'apprécier leurs regards sur lui mais rien de plus.

Séverin n'est pas du genre à draguer quelqu'un qui lui plait - car jusqu'à maintenant personne n'est sorti du lot à ses yeux - mais plutôt à paraître irrésistible aux yeux de quelqu'un qui peut lui être utile. Il n'attache pas de trés grande importance aux êtres humains et se dit que ceux qui se sont moqués de lui alors qu'il ne leur avait rien fait ne mériteraient que de finir attachés sur une chaise devant lui afin d'expérimenter ensemble pendant quelques heures. Voilà les cobayes de ses rêves, un peu semblant de vengeance pour le garder encore humain. Sa plus grande humanité reste la passion qui l'anime pour les seringues et autres objets scientifiques. Il aimait bichonner ses instruments en cours et en prenait longuement soin.

Mis à part cela, il lui arrive parfois d'être dépassé par l'enfant gâté et adoré qu'il a été, cette affection lui manquant dans sa nouvelle solitude. Il adore qu'on s'occupe de lui jusqu'à l'outrance, mais uniquement lorsqu'il le désire. Il lui est déjà arrivé d'envoyer sur les roses des amants trop insistants alors que son humeur 'douce' lui était passée.

Ses yeux sont d'un bleu arctique comme ceux de son père, mais il a hérité des cheveux couleur blé de sa mère.



& ALSO
« Le Code du reglement : ici
« Votre Pseudo : Kazu
« Votre Age : 19
« Votre niveau de RP : A vous de juger, je dirais quand même pas trop mal ^^
« Votre Presence : Tant que j'aime, je suis là x3
« Et tout ce que vous trouvez utile de dire en plus. : Je suis yaoiste !! *SBAM* et j'ai adoré RE via Albert Wesker *o*


Voilà, j'espère que tout est bon et que j'ai posté au bon endroit ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kazuny.deviantart.com/
    « Baby Alone in Babylone ;; noyée sous les flots de tes larmes

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
2487

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
1000/400  (1000/400)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: Séverin Lazare Sam 2 Juil - 10:04

Coucou et bienvenue \o/

En esperant que tu te plaise parmi nous. :D - Le fofo est un peu ralenti par les vacances, mais on est toujours la \o/

Amuse toi bien en tout cas.

Tu es bien sur validé.

;



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonday-girl.skyblog.com
    { Nouveau Membre ou... sans Rang Fixe'

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
16

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
20/20  (20/20)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: Séverin Lazare Sam 2 Juil - 10:07

Pas de soucis ^^
Le forum a aussi mérité des petites vacances ;p

Merci beaucoup Luka ! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kazuny.deviantart.com/
MIKE ▬ Que tout est noir...
avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
61

MessageSujet: Re: Séverin Lazare Sam 2 Juil - 10:51

Bienvenue \O/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    { Nouveau Membre ou... sans Rang Fixe'

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
16

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
20/20  (20/20)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: Séverin Lazare Mar 5 Juil - 0:37

Merci beaucoup Mike ! -^o^-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kazuny.deviantart.com/

Quoi!!!
Darkness Falls est hanté par

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Séverin Lazare

Revenir en haut Aller en bas

Séverin Lazare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Darkness Falls '  :: « Administration & Blah d'usage :: Registre :: [ Tricell ]-
Sauter vers: