AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Bright day and a smiling cup of coffee FT. Luka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
    Rule #1 : Have a gun. Get your ass safe.

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
131

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
20/20  (20/20)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Bright day and a smiling cup of coffee FT. Luka Lun 16 Mai - 22:55


Veronica se frotta la tempe, signe d’une profonde exaspération. Les choses n’allaient pas comme elles devraient aller. Et ce n’était pas faute d’avoir essayer ; manifestement, elle ne pouvait pas couvrir tous les fronts et être partout à la fois. Et, manifestement encore, la sécurité chez Umbrella était à revoir. Ridicule. Merdique. Il y avait des souches du virus qui contaminaient des habitants. Des expériences dans la nature, en toute liberté. Des S.T.A.R.S. qui détruisaient des laboratoires – petits labos sans conséquent, mais tout de même. D’autre qui, après avoir survécu à Raccoon, décidait de reprendre du service. Du personnel qui tournait leur cape, au risque d’être mis sur la liste noir d’Umbrella… ce qui ne semblait pas non plus les effrayer. De ceux qui restaient, certains n'étaient pas des plus fiables. De stupides civils qui regardaient de trop près ce qui se passait à Umbrella… Et la liste se continuait! Ah… les choses ne sont plus ce qu’ils étaient. Veronica soupira, sentant qu’elle devrait faire quelque chose pour redresser la situation, car personne ne semblait assez compétent pour le faire à sa place. Le nombre de S.T.A.R.S. dans cette maudite ville semblait s’accroître : voilà une véritable épidémie à l’échelle locale. En contre partie, Veronica ne disposait pas de personnel plus compétent que la moyenne. Oui, certains se démarquaient par leur folie… mais folie n’égale pas génie, et encore moins fidélité – bien qu’il y ai des fous fidèles et intelligents.

Puis, Veronica releva la tête, à la limite de la consternation. Même elle avait eu des comportements inadéquats ses derniers temps. Elle avait même couché avec l’ennemi ! en plus de devenir amie avec une femme qui, disons le, ne portait pas Umbrella dans son cœur. Justement, la voilà cette femme, Luka, qui s’avançait en direction de sa table. Veronica, même si elle la voyait, semblait ailleurs et ne la salua donc pas au premier abord. Pas avant qu’elle soit rendue à la table où elles devaient se voir en cette belle matinée d’hivers. Elle se disait : et pourquoi pas, et si elle profitait de ces relations, de Luka, pour atteindre d’autres personnes et régler quelques cas. Veronica refoula néanmoins cette pensée malveillante car, pour une rare fois, sincèrement, elle ne pouvait pas faire ça, pas à Luka. Du moins, elle ne pouvait pas encore s’y résoudre. Viendrait un temps ou elle le ferait, bon gré mal gré.

La jeune femme sembla sortir de sa transe, et fixa son regard sur Luka, elle sourit alors. Elle l’avait presque oublié, ce rendez-vous. Et elle aurait eu une excuse, avec son emploie du temps. Mais elle prenait toujours un café le matin. Elle s’arrêtait toujours pour prendre quelque chose; elle ne pouvait donc pas passer à côté de ce restaurant sans y penser. Voilà un bon petit moment qu’elles ne s’étaient pas vues, qu’elles n’avaient pas discuté, fait quelque chose ensemble.

Mis à part son moment d’égarement de plus tôt, inébranlable qu’elle était Veronica ne laissait rien transparaître de ses nombreuses préoccupations, Elle était, semble t-il, toujours égale à elle-même sur ce point là. Elle semblait soignée son apparence, comme toujours, même si une vilaine égratignure sur la joue gauche gâchait un peu le tout.


« Salut ! » dit-elle avec un entrain qu’on ne lui connaissait pas nécessairement à Umbrella. « On est bien dehors, non ? » Effectivement, sinon elle ne se serait pas installée à une table dehors, alors qu’il y en avait plein à l’abri dans le restaurant. Devant elle trônait, au milieu de la table, quelques pâtisseries qu’elle avait eu toutes les peines du monde à choisir et, chose qui avait été moins compliqué, une carafe de café que la serveuse s’était vu obligé de laisser à Veronica.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    « Baby Alone in Babylone ;; noyée sous les flots de tes larmes

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
2487

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
1000/400  (1000/400)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: Bright day and a smiling cup of coffee FT. Luka Mer 18 Mai - 9:13

Un matin ! Un lapin à tué un chasseur. Okay.. Non ce n’est pas ça. C’est donc une matinée de plus qui commence ou alors elle est déjà bien commencée. Luka… jolie Luka… Que te dis le miroir ? Le miroir il m’emmerde d’accord c’est bon. Ce matin non plus je ne serais pas coiffée, ou plutôt si… Les cheveux épars… comme souvent. Je n’en suis pas moins belle. De toute maniere, je ne fais pas ça pour ça. J’arrange lentement mes lunettes sur mes yeux aciers, et c’est parti… Pour une nouvelle journée . J’ai rendez vous ce matin. N’allez pas vous imaginer des choses, j’ai rendez vous avec une amie. Veronica. Adorable… Petite blonde. Bon ok… Elle travaille pour la corp … Et alors ? Elle est chouette non ? Je m’en fiche. Je ne veux pas me servir d’elle et tant qu’elle ne veut pas se servir de moi tout va bien. Pour le mieux. Dans le meilleur des mondes. Allez… Allez. Hauts les cœurs Lukette… Luka pardon. Oui Lukette , Luka c’est un peu du pareil au meme. Ou pas. J’en sais rien moi .Ne me posez pas de questions je suis de mauvais poil ce matin je crois.

Bref. Me voilà prete. J’ai rendez vous et je n’aime pas être en retard.

•••

C’est joli comme ville Darkness Falls non ? La fumée des pots d’echapements… Les gens maladroits un peu partout… Les lignes blanches qui défilent de bon matin, les klaxons des automobilistes enervés. Okay. Je suis peut être un peu énervée moi aussi. Mais j’arrive au café dans un assez bon état. Café, resto… ? Je ne sais pas vraiment ce que c’est ,je ne sais meme pas le nom ; Je la vois. C’est tout ce qui compte. Mon esprit est trop brumeux pour tout le reste. Lentement je m’assois en face d’elle en un sourire. Je suis peut être un peu endormie. Peut être énormément fatiguée. Je suis juste… Blasée. Enormement blasée…. Par ma vie par le reste. Enfin avec le temps on m’a appris à ne pas infliger ma lassitude aux autres. Alors je me fend d’un sourire. Et réponds à son salut, d’un salut aussi enthousiaste.

Elle est assise, dehors, le soleil ne va pas tarder à nous transpercer de ses rayons, mais les soleils d’hivers ne sont pas dangereux… meme pour moi. Ils sont supportables. Devant elle, café et viennoiseries, je souris un peu alors que la serveuse me demande ce que je veux…. Pareil, je demande pareil… Et un verre de jus d’orange. C’est bon pour la forme peut être. Ca ne sera pas de trop… Parce que je suis a deux pas de m’endormir dans mon verre je crois.

« Ici, c’est parfait. » Un léger sourire. Elle a eu raison, dehors, c’est bien… Parfois. « Comment vas tu ? »

;



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonday-girl.skyblog.com
    Rule #1 : Have a gun. Get your ass safe.

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
131

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
20/20  (20/20)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: Bright day and a smiling cup of coffee FT. Luka Ven 20 Mai - 5:00


Veronica porta son café à ses lèvres et bu, ce qui lui fit un bien fou, ce qui l’aida à chasser ses sombres pensées pour se concentrer sur le moment présent. Elle arrivait toujours à faire la part des choses et séparer plaisir et boulot dans sa tête… ou encore mélanger le plaisir et le boulot sans que cela lui posât grand problème. Elle devrait pouvoir, quelques instants, ne pas penser à la montagne d’ennuie qui s’accumulait, ne pas penser au rapport qu’elle devrait remettre à ses supérieurs… Décidément, pouvoir se dédoubler serait très utile. La jeune femme ignorait encore que Luka savait pour elle, et c’était probablement mieux comme ça : un ennuie de moins.

« Comment vas tu ? »

Veronica, par-dessus son verre, braqua son regard sur Luka et, d’un rapidement coup d’œil, la détailla. Elle déposa son verre et un sourire en coin s’étira sur ses lèves lorsqu’elle dit sur le ton de l’humour :

« Certainement mieux que toi. » Peut-être, en un sens, pouvait-on penser qu'elle éludait ainsi la question. Veronica pencha alors un peu sa tête sur le côté, comme pour mieux voir des détails qu’elle aurait loupée sur Luka, et ajouta, toujours avec le même sourire: « On dirait que tu as laissé ton cerveau dans ton lit ce matin… » Puis, désignant son propre verre de café : « Tu devrais essayé quelque chose de plus corsé qu’un jus d’orange. » La jeune Umbrella haussa alors les épaules d’une manière comique : « Mon avis… mais tu me connais, je suis vendue au café ! »

Vendue au café, aux armes à feu, à Umbrella… à beaucoup de chose plus ou moins bonne pour sa santé. Le café n’est pas très dommageable ; les armes à feu, tout dépend de l’usage qu’on en fait ; Umbrella… ça c’est une autre histoire. Une histoire ou zombie, virus, monstres et autre truc se côtoient dans un bocal qui pourrait leur explosé en pleine figure n’importe quand. Les risques du métier, dirons-nous.

« Alors, dis moi. À quoi passes-tu ton temps libres ces derniers temps ? »

Veronica haussa les sourcils, puis croqua dans une pâtisserie et jugea, après coup, qu’elle avait bien choisit. C’est qu’il faut dire, elle ne prenait jamais bien le temps de bien déjeuner le matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    « Baby Alone in Babylone ;; noyée sous les flots de tes larmes

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
2487

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
1000/400  (1000/400)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: Bright day and a smiling cup of coffee FT. Luka Mer 25 Mai - 10:57

Un jour comme un autre n’est ce pas ? J’ai l’impression d’avoir laissé mon corps et mon cerveau tout entier dans mon lit… Le soucis c’est que je n’ai pas dormi. Je n’ai plus dormi depuis un bon moment… Sauf si on compte les deux, trois minutes, passées la tête affalée sur mon bureau… Des taches d’encre plein le visage. Je ne dors plus. C’est pas si facile parfois d’être moi. Mais je suis la. Et je souris face a Veronica. C’est pas si mal. Je sais sourire. On dit que mon visage est plus doux quand je souris. Je peux au moins faire ça pour mes amis. Pas leur infliger mes sourires deprimés… C’est déjà mieux. Je ne sais pas.

C’etait un début de conversation banale… Elle avait remarquée elle aussi que j’avais l’air endormie. Je ne savais pas vraiment quoi répondre. Et l’odeur simple du café m’ecoeurait ce matin.. « Si seulement il était resté au lit, ça voudrait dire que j’ai dormi. » Un maigre sourire passa a nouveau sur mes lèvres alors que je buvais doucement un peu de jus d’orange. « Et pour le café, on va dire que j’ai un peu trop abusée cette nuit. On va éviter ce matin. » Si je fermais les yeux je revoyais encore toutes ces tasses de café a coté de moi sur mon bureau, pendant que j’essayais d’écrire. J’avais… passé ma nuit à ça ? Une idée ne m’avait pas lâchée, et … et voilà le resultat. J’etais presque un zombie… Hum. Evitons la comparaison… J’etais presque un… un … Une loque voilà tout.

Et puis la conversation demare peut être ? A quoi je passe mon temps ? C’est peut être une question piege ? C’est une question en tout cas ? Je ne vais pas lui répondre que je passe mon temps libre a essayer de faire tomber ses employeurs ? De toute façon c’est faux. Ce n’est pas ce que je fais. Ces temps ci,… Je…

« Je ne fais pas grand chose. Je passe des nuits blanches à écrire… » Ou a finir ,trop alcoolisée dans des bars dont je repars avec des filles sans visages. Mais ça ne rentre pas dans les conversations amicales ce genre de sujet. Je n’ai pas envie d’en parler de toute façon. Je n’ai pas envie… de parler de moi. Parce qu’il n’y’a rien a dire. Il n’y’a plus rien de plus à voir de toute façon, qu’une fille qui aurait pu être quelqu’un de bien et qui gache sa vie à trop vouloir se détruire.

Point… ? Ou peut être pas. « Et toi ? » Ce n’est pas qu’une politesse, qu’un simple retour de formule. C’est une vrai question, une question d’amie à amie… ? Parce que je m’interesse à sa vie. Parce que c’est sincère , je veux savoir comment elle va, ce qu’elle fait. Parce que je suis encore une fille… bien… ? Un peu tendre.

Et… j’ai faim ? Le croissant en face de moi me tend les bras, et je mordille légèrement.
« Ils ont de bonnes pâtisseries… » … pour des américains.

;



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonday-girl.skyblog.com
    Rule #1 : Have a gun. Get your ass safe.

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
131

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
20/20  (20/20)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: Bright day and a smiling cup of coffee FT. Luka Lun 30 Mai - 17:08


« Si seulement il était resté au lit, ça voudrait dire que j’ai dormi. »

La réponse de Luka intrigua la jeune femme. Ainsi, elle n’avait pas dormit ? Avec cette vie bien rangée, c’était à ce demander ce que Luka avait eut d’autre à faire pendant la nuit. Personne à exécuter, pas de mission à remplir, pas de problèmes de dernières minutes… Que lui restait-il ? Escapade nocturne, insomnie… Enfin, non, Luka avait fait exprès de ne pas dormir : elle avait bu du café. Si c’était son désir de rester éveillé toute la nuit pour une raison inconnu, c’était son choix après tout. Mais Veronica trouvait stupide de se fatiguer ainsi, si c’était pour avoir la tête en l’air toute la journée durant.

« Je ne fais pas grand chose. Je passe des nuits blanches à écrire… »

Voila le chat. Veronica avait presque finit par oublier que Luka était écrivaine… et donc qu’elle écrivait à ses temps perdu, et pendant ses nuits. Ce n’était, pour Veronica, pas la meilleure des excuses pour rester éveiller toute une nuit… encore moins plusieurs nuits. Il y avait tant de chose mieux à faire que de rester assis devant un écran d’ordinateur. Bouger, courir, s’entraîner, tirer… ça c’était déjà plus exaltant ! Un sourire espiègle s’étira sur le visage de la jeune Umbrella lorsqu’elle interrogea :

« À écrire ? Rien d’autre ? » sous-entendant qu’elle ne croyait pas qu’elle faisait juste ça de ses nuits. Certainement pas toutes ses nuits en tout cas.

« Et toi ? »

Le retour de la question. Évidemment! C’était inévitable. Maintenant, elle devait parler de son emploie du temps, de ses temps libres. Que faisait-elle dernièrement? À part pourrir la vie des gens de Darkness Falls, bien sûr. Ce n’était pas la réponse que Luka attendait. Ce n’était pas non plus quelque chose que Veronica répondrait. Peut-être n’aurait-elle pas du poser cette question, si elle ne voulait pas que Luka lui retourne la pareille. Enfin, pas qu’elle ne voulait pas ; mais que pouvait-elle répondre sincèrement ? Je tue des gens, j’en assomme d’autre, je cours d’un côté et de l’autre. Ce n’était pas le genre de réponse à donner. Cette question était prévisible. Néanmoins, elle laissa Veronica surprise pendant une fraction de seconde. Mais elle sut aussitôt quoi répondre. Tout naturellement, avec un sourire presque inquiétant, elle répondit :

« Je chasse » son sourire s’agrandit comme si elle trouvait sa réponse drôle, ou peut-être juste pour amortir ses deux petits mots. En fait, ce n’était même pas un mensonge, et Dieu sait le nombre fulgurant de mensonges crédibles elle aurait pu inventer. Ce qu’elle chassait, ça par contre c’était une autre histoire.

Et elle croqua à nouveau dans une pâtisserie, le plus innocemment du monde. Après tout, à part des animaux dans le bois non loin, elle ne pouvait pas chasser grand-chose d’autre, pas vrai ? Enfin, chasser… elle pouvait chasser des hommes, chasser les meilleures pâtisseries de la ville, chasser les chats errants dans la ruelle derrière chez elle. Il existe tellement de chose à chasser ! Et chasser ne veut pas dire tuer… pas dans tous les cas du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    « Baby Alone in Babylone ;; noyée sous les flots de tes larmes

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
2487

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
1000/400  (1000/400)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: Bright day and a smiling cup of coffee FT. Luka Mar 31 Mai - 10:37

Peut être que le sommeil n’était désormais plus qu’une chimère innaccesible, ou peut être qu’a cause de mauvais reves je faisais tout pour garder mon esprit occupé et ne pas dormir la nuit. Ce n’etait probablement pas une solution, mais l’autodestruction ça me connaissait bien. Alors… Enfin bref. On s’en fichait. J’étais la non. J’etais juste plus faible que d’habitude. Bon, j’irais peut être dormir une fois le petit déjeuner fini. De toute façon en étant écrivain, j’étais libre de vivre comme je l’entendais. D’autant plus qu’avec le petit pactole que j’avais engrangé je pouvais vivre sans travailler jusqu'à la fin de ma vie. Bien sur, me connaissant ce ne serait pas ce que je ferais. Enfin voilà… voilà. En tout cas ca avait l’air d’etonner Vero que je passe mes nuits à écrire. Ah c’était vrai, elle ne savait pas tout de ma vie, et surtout elle ne savait pas a quel point j’etais bornée quand une idée venait titiller dans mon cerveau. Il fallait que je la mette au propre. Je souriais un peu.

«Oui, juste à écrire… » Petit moment de silence. Ce n’était pas tout le temps le cas cependant. Mais je n’allais pas non plus raconter tous mes petits défauts non… ? « Enfin du moins cette nuit je n’ai fais que ça. » Nouveau petit sourire. Je n’avais pas envie d’en dire plus. Ma vie dissolue ne… ne regardait que moi. Et en plus je regrettais les trois quart des choses que j’avais bien pu faire. En fait il n’y’avait pas grand chose que je ne regrettais pas. Mais chut .L’heure n’etait pas aux regrets, l’heure était au croissant.

La jolie blonde en face de moi, reflechit un long moment avant de me donner une réponse à une question pourtant banale. Je n’avais fais que lui renvoyer l’appareil après tout. Mais.. bon, je comprenais qu’en travaillant la ou elle travaillait, la notion de temps libre devait être relative, et les occupations devaient être liées à … des choses pas très nettes.. Que je n’avais pas envie de savoir. Meme si la curiosité me démangeait. Meme si je n’avais rien d ‘une candide jeune femme. Ainsi quand vint la réponse, Je chasse. Je ne pus m’empecher de supposer que ce n’étaient pas quelques biches égarées qui se trouvaient la cible de ses coups. Mais je ne disais rien. Qu’avais-je a dire ? Je ne jugeais pas. Je n’etais pas la pour ça de toute façon. « Je vois.» Rien à dire de plus en fait… Peut être ?

Peut être que je pourrais lui demander des nouvelles de Jude. Non… Elle n’en saurait rien. Umbrella pensait tout simplement qu’elle avait eu un soucis, et qu’elle était morte pendant la mission de la Pinta. Nul doute qu’ils regrettaient une de leurs plus brillantes scientifiques. Mais ils ne la regretterait jamais autant que moi je la regrettais…

Du coup je ne savais pas trop quoi dire. Je n’allais pas lui parler de sa chasse. Je n’avais pas envie… Et je n’allais pas lui parler de ce que j’ecrivais, ce n’etait pas intéressant. Alors je mordais encore dans un croissant. « Je suis heureuse de prendre le petit déjeuner avec toi en tout cas. » Ca au moins… C’était sincère.

;



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonday-girl.skyblog.com

Quoi!!!
Darkness Falls est hanté par

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bright day and a smiling cup of coffee FT. Luka

Revenir en haut Aller en bas

Bright day and a smiling cup of coffee FT. Luka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Darkness Falls '  :: « Darkness Falls :: ▌Centre ville ▌ :: Les Resto'-
Sauter vers: