AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Discussion père/fille [ JAYSON ] Raccoon City ― 11 novembre 1995

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
.: C’est de la confiance que naît la trahison :.
avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
462

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
340/400  (340/400)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Discussion père/fille [ JAYSON ] Raccoon City ― 11 novembre 1995 Ven 17 Déc - 20:33


Tasha & Jayson

Manoir Arklay ― Raccoon City ― 11 Novembre 1995 ― 14h06

    Tasha était bien assise à un bureau et relisait ses notes pour la quatrième fois. Elle ne comprenait pas ce qui n’avait pas fonctionné. Tout semblait parfait. Qu’est-ce qui avait échoué au final? Elle se trouvait dans une impasse, car elle n’avait aucune idée de quoi modifier. Et elle était trop têtue pour demander l’aide de William.

    La jeune scientifique allait recommencer sa lecture pour la cinquième fois lorsqu’une main se posa sur son épaule. La blondinette sursauta et se retourna vivement le cœur en panique. Son regard gris se posa sur un blond qui n’était personne d’autre que son patron, William Birkin. Il la fixa d’un air sévère un moment avant de lui sourire amicalement.


    - Prends une pause Tasha. Tu es ici depuis 3h ce matin. Tasha ouvrit la bouche pour répliquer, mais William leva une main pour la faire taire. Je te donne le reste de la journée et la soirée. Je ne veux pas te revoir ici avant demain matin. Compris?

    Turner poussa un faible grognement de colère avant d’hocher la tête pour approuver. Il n’était pas sympa William des fois. L’empêcher de travailler… C’était très méchant. Elle avait besoin de son travail pour vivre. La scientifique se retourna pour remettre ses notes dans son dossier et se dirigea vers la sortie. Elle s’arrêta lorsque son patron l’interpella :

    - Hey Tasha. Dors d’accord? Tu fais peur à voir, il lui fit un petit clin d’œil ce qui fit sourire la blonde. Elle savait qu’elle n’était pas si pire que cela. Depuis qu’elle était petite, elle n’avait jamais eu de besoin de beaucoup d’heures de sommeil.

    Bon, la voilà maintenant dehors des laboratoires pour le reste de la journée, mais ça n’allait pas l’empêcher de relire ses notes. Oh que non! Son document sous le bras, elle se dirigea vers le manoir et prit le chemin du petit salon au rez-de-chaussée. Elle ouvrit doucement la porte et son cœur manqua un battement lorsqu’elle jeta un œil à l’intérieur. Oh non, mais qu’est-ce qu’il faisait là? Tasha resta plantée devant la porte comme une tarte à fixer un magnifique homme blond aux lunettes de soleil et il devait être l’homme qui portait le mieux la chemise blanche du scientifique. Il la faisait littéralement fondre.

    Après un court moment, elle secoua la tête pour retrouver ses esprits et finit par aller s’installer sur le divan en face du bel homme. C’est à ce moment qu’il leva les yeux de son journal pour croiser son regard un instant. Et voilà que Tasha devait être rouge comme une tomate, elle détourna rapidement les yeux pour les diriger sur ses notes. Cependant, elle n’arrivait pas à se concentrer, car son regard avait une forte tendance à se lever vers l’homme en face d’elle.

    Le scientifique finit par se lever et sans la regarder, il se dirigea vers la sortie. Il croisa au passage un autre scientifique qui entrait dans la pièce, mais Tasha ne fit pas trop attention à lui. La blonde finit par pousser un profond soupire rêveur avant de se caller dans le divan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com/
    { Nouveau Membre ou... sans Rang Fixe'

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
4

MessageSujet: Re: Discussion père/fille [ JAYSON ] Raccoon City ― 11 novembre 1995 Jeu 23 Déc - 20:15

  • "Mais où ais-je mis ces fichues notes?" Malgré l'agacement qui perçait sa voix, l'homme restait très calme. Ses gestes étaient fluides et minutieux. Aucun d'eux n'était inutile et sa recherche était réfléchie. Alors qui se penchait pour ouvrir l'une des portes d'un des plans de travail, il entendait le glissement de la double porte de verre, au bruit caractéristique, qui lui avait toujours rappelé celui de la réaction d'un produit chimique. Sans y prêter plus d'attention, il continua ses recherches.
    Il marmonna même quelques mots, d'un ton presque bourru, qui ne lui était pas vraiment habituel.. "J'avais noté une formule qui pourrait créer la réaction .. " "Hey Turner .. La sénilité te guette mon grand ! Mais ne t'en fais pas, ta fille assure avec brio la relève". Le scientifique se contenta d'un sourire. Il était fière de sa fille, Tasha. En plus d'être une sublime jeune femme, elle était une excellente scientifique. Un peu acharnée, il faut l'avouer, mais ça, c'était de famille.. Mais paradoxalement, il n'aimait pas vraiment qu'on lui parle d'elle. Non pas pour une quelconque jalousie, il était conscient qu'elle l'avait largement dépassé. Elle avait la fougue de la jeunesse et une certaine avidité d'action, ce qui était un peu moins présent chez son géniteur, qui avait dépassé la quarantaine. Mais il n'aimait pas la voir trop sollicité. Il savait que les paroles de ses collègues étaient souvent loin d'être anodines. Plus d'un aurait aimé être plus qu'un collègue de la demoiselle Turner, il en avait bien conscience. Et bien qu'il vouait une aveugle confiance à son enfant, cela le titillait un peu.

    Après un soupire, il abandonna finalement ses recherches. "Tu l'as vu aujourd'hui? Tasha." "Oui .. Je l'ai obligé à faire une pause. Tu l'as élevée à la vitamine C ou quoi?" Birkin.. Arrête avec tes commentaires stupides et occupe toi de tes affaires. Ce n'était qu'une pensée qu'il rêvait de vocaliser. Mais il avait l'habitude de n'être pas très bavard, et toujours très calme, et il tenait à ce que cela perdure. Alors il se contenta d'un léger signe de tête, un maigre sourire qui semblait faire office de remerciement, et il sortit de son labo, après avoir invité Birkin à faire de même. Il n'aimait pas qu'on passe derrière lui, surtout pas dans SON laboratoire. Finalement, son supérieur ne lui posa aucune question. La renommée de Jayson et toutes les avancées qu'il avait permis le mettait presque en position d'obligation, malgré tout. Sans être placés tout en haut de la pyramide, les Turner pouvaient se permettre d'être assez exigeant. Un luxe et un plaisir qui connaissait de très rares bénéficiaires. C'est en réfléchissant à ce fait, fier de son nom, de sa fille, qu'un sourire naquit sur les lèvres de l'homme d'âge mûr. Ce dernier prit machinalement le chemin du manoir Arkley. Il était quasiment certain d'y croiser sa fille. Les moments qu'il pouvait passer avec elle étaient de véritables moments de ressource et de bonheur.

    Lorsqu'il arriva près de la porte, il vit Wesker en sortir. Son visage se ferma aussitôt, se faisant plus dur. Je crois que la tension qui régnait entre les deux hommes était presque palpable. Wesker ne l'aimait pas .. parce que .. Wesker n'aimait personne ! Parce que Wesker était un c**. Non, ça, ce n'était pas objectif.
    Mais Jayson lui, ne l'appréciait pas. Peut être même le détestait il. C'était une chose assez rare chez le scientifique. Seulement, il n'aimait pas voir sa fille en émoi devant cet homme qu'il trouvait si .. Stupide, malgré son charisme indéniable. Enfin .. Qu'importe. Il fut heureux d'apercevoir l'impecable chevelure blonde de celle qui était sa fille. Il se retourna pour vérifier que la porte était bien fermée. Il se pencha sur Tasha, posa une main sur son épaule avec douceur et déposa un baiser sur sa chevelure.

    "Je ne vois vraiment pas ce que tu lui trouve à cet homme .." Mais soucieux de ne pas insister, ne voulant pas froisser la jeune femme, il enchaîna sur un autre sujet. "Alors ma puce.. J'entends dire que tu travaille trop.. Quelque chose te tracasse?" Et il fixa ses doux yeux dans ceux de sa fille, qui leur ressemblaient de façon troublante et lui adressa un chaleureux sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.: C’est de la confiance que naît la trahison :.
avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
462

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
340/400  (340/400)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: Discussion père/fille [ JAYSON ] Raccoon City ― 11 novembre 1995 Jeu 23 Déc - 21:22

    Tasha envoya sa tête vers l’arrière et ferma les yeux un petit instant. Un mini sourire sur les lèvres. Certes, elle était transparente pour lui, mais cela ne la dérangeait pas. Il lui permettait tout de même de rêver un petit peu. Parce que de beaux scientifiques, il en a pas des tonnes. La jolie blondinette passa bien vite à autre chose pour retourner à ses notes. Elle ne pourrait pas dormir tant qu’elle n’aurait pas trouvé ce qui clochait avec tout ça.

    La blonde ne put se concentrer longtemps qu’une main se posa sur son épaule et des lèvres sur sa tête. Elle n’eut même pas besoin de regarder pour deviner que c’était son père. C’était dans ce salon qu’ils se croissaient le plus souvent et qu’ils avaient les meilleures discussions
    .

    - Je ne vois pas du tout de quoi tu parles, répondit-elle lorsqu’il dit qu’il ne savait pas ce qu’elle trouvait à cet homme. Une lueur traversa ses yeux alors qu’un maigre sourire se dessina sur ses lèvres pour démentir ce qu’elle venait de dire. Elle finit par pousser un profond soupire intérieurement. C’était une bonne question. Qu’est-ce qu’elle lui trouvait? Certes, il était beau, sexy, intelligent et démontrait une prestance incroyable. Il avait tout pour plaire, mais personne ne lui plaisait. C’était le triste cercle vicieux de la vie.

    Son père changea ensuite de sujet. Comme à son habitude, il n’aimait pas parler de ce genre d’histoire, tout comme elle. C’était des choses qu’elle voulait garder pour elle et dans lesquelles elle se sentait très peu à l’aise, même avec son père. C’était bien mieux de parler de boulot et peut-être même que son père allait l’aider. Tasha leva finalement son regard de ses notes pour tourner la tête vers son père.


    - Notre détermination finira par nous tuer, dit-elle sur un ton plutôt rieur en lui souriant. Les Turner étaient réputés pour ça. Trop travailler, mais était-ce vraiment possible de trop travailler? Pas pour elle, elle avait l’impression de n’en faire jamais assez. Il faudrait qu’une journée soit plus longue que 24 heures pour lui permettre de faire plus de choses.

    - En fait, oui, quelque chose me tracasse, avoua-t-elle en se redressa pour s’approcher de son père. La scientifique lui mit son dossier entre les mains et tourna plusieurs pages avant de pointer plusieurs choses sur la même page.

    - Tu vois, ici, là et là. Ça ne fonctionne pas. Mais ça devrait. Tout est logique. Je suis certaine que c’est la bonne formule, mais lorsque je mixte… Ça ne donne pas le résultat souhaité.

    Elle lui laissa le dossier avant de s’éloigner vers une petite table au fond et de servir deux grands verres d’eau. La scientifique revient vers l’homme et lui tendit un verre.

    - Ça fait des jours que je travaille là-dessus… Et je n’arrive à rien, elle baissa les yeux et prit une longue gorgée de son eau. Enfin, c’est pas important, finit-elle par dire en enlevant les feuilles des mains de son père. Elle lui sourit avant de demander :

    - Et toi? Ça avance ce que tu tentais la semaine passée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com/

Quoi!!!
Darkness Falls est hanté par

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Discussion père/fille [ JAYSON ] Raccoon City ― 11 novembre 1995

Revenir en haut Aller en bas

Discussion père/fille [ JAYSON ] Raccoon City ― 11 novembre 1995

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Darkness Falls '  :: « Administration & Blah d'usage :: Dans le Rp Liens Etc :: La pensine de Tashou-
Sauter vers: