AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Mais il fait si noir. Détourne-toi de moi » | Ft ;; Sasja ::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Il a des droits sur son sourire
Elle a des droits sur ses désirs
avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
41

MessageSujet: « Mais il fait si noir. Détourne-toi de moi » | Ft ;; Sasja ::. Ven 17 Déc - 2:01

  • &




    .:: Mes anges sont à genoux ::.





    L'asphalte sombre défile sous ses pas rapide. Son souffle est court. Des larmes noircies d'un maquillage trop accentué s'écoulent sur ses joues, s'insinuent dans son cou. Elle est un peu recroquevillée sur elle même, elle ne prend même pas le temps de fumer.
    Elle pousse avec vivacité un battant de porte. Celui de sa prison, de sa cage. Sans même un regard aux hommes qui la toise, elle fend l'air, se précipite aux toilettes. La luminosité est si contrastée qu'elle en fronce les sourcils. C'en est presque douloureux pour ses yeux rougis. Le blanc immaculé, étonnant propre et brillant la coupe brusquement des l'atmosphère tamisée, dominée par un rouge de circonstance.. Mais ça n'a pas grande importance pour elle. Penchée sur le lavabo, elle respire bruyamment, ses cheveux dissimulant sa grimace au reflet du miroir. Ses jambes s'écartent un peu, puis se referme et les traits de son visage se crispent parallèlement. Un soupir .. quelques larmes encore lorsque les paupières se ferment. Morgan s'abandonne au calme de la solitude. & puisque rien ne dure vraiment, elle entend déjà des pas qui martèlent le plancher, des pas vifs et puissants qui se rapprochent. Le grincement caractéristique de la porte et ça y est, tout s'évapore, elle n'est plus seule.
    "Oh Phaidra?! Qu'est ce tu fais là? Tu m'arranges ta tronche et tu repars direct. T'as 5 minutes !" "Mais Phil.. Le dernier m'a.. " "J'veux pas l'savoir. T'es là pour ça. Alors bouge toi." Et le silence retombe après que la porte ait claqué. La dite Phaidra s'appuie une nouvelle fois sur l'évier, tournant le dos au miroir, levant les yeux vers le plafond.

    Quelques minutes passent, et elle replonge dans l'obscurité de la nuit. Le halo orangé qu'emet la lumière d'un lampadaire révèle un visage parfait. Une peau de poupée, un maquillage sans faute, une chevelure sans défaillance. Le masque est là. Il est revenu, après s'être froissé un temps. Elle marche, rejoint un des endroits où elles se retrouvent.. les filles comme elle. Elles sont trois. Dont Morgan. L'une repère un client. S'avance et aguiche. Elle se fait embarquée. A cette heure, elle assure son pourboir. La deuxième se fait interpeller par deux amis en pleine euphorie. Surement les hormones ..
    Morgan, elle, soupire. Elle n'a plus envie. Plus envie de tout cet univers. Volonté de s'évader. De retrouver son petit appartement. Ses tortues et son chat. Alors elle se met à fuir. Elle se retourne à peine pour regarder la devanture du lupanar modernisé. Elle court, traverse la rue, s'engage dans le parc. Dissimulée par la nuit. Ses talons hauts la ralentisse. Elle se dissimule un rien et se déchausse maladroitement. Le sol est humide. La sensation sous la plante de ses pieds est désagréable. C'est tellement froid.. Mais elle n'a pas le choix. Sa fuite ne va pas tarder à être détectée. Peut être était on déjà en train de la rechercher. Elle court, et court encore jusqu'à percuter quelqu'un. Elle effectue une sorte de mouvement de rotation autour du corps de la personne, se retenant à demie à son bras. Elle perd l'équilibre, un peu, et une douleur chaleureuse et piquante lui titille la cheville. Elle étouffe un gémissement.. Puis la situation se fait moins brouillon.

    Morgan porte son regard sur le visage de la jeune femme.. Et le temps semble s'arrêter..

;
Morgan .. Thoses days are not over
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    { Nouveau Membre ou... sans Rang Fixe'

avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
10

{ & You'
▐ $ [Vos points]:
20/20  (20/20)
▐ Ego-Centré:

MessageSujet: Re: « Mais il fait si noir. Détourne-toi de moi » | Ft ;; Sasja ::. Lun 20 Déc - 13:00

Elle ne ressentait plus ses membres. La douleur qu'elle éprouvait à chaque mouvement avait endoloris le moindre muscles. Et peu lui importait. Elle continuait de frapper la masse face à elle. Elle aurait pu perdre un bras, qu'elle n'aurait pas cessé sa lutte. C'était un « sans limite ». Elle était sans limite. Du moins, elle n'en avait que très peu. Ce soir encore, elle montrait toute la haine qu'elle portait. Sans aucune... limite? Mais qu'est ce qui l'était au fond? Sa profonde colère? Ou sa manière de le démontrer? La question resta en suspend. Tel une brume au dessus de sa tête. Elle s'empressa cela dit de l'ignorer. Elle préférait concentrer son énergie à cette rage. Cette rage qui, la rongeait. Celle qu'elle dissimulait derrière un « je-m'en-foutisme ». Mais elle ne pouvait l'occulter. Elle ne s'en foutait pas. Loin de là?... Un tintement dans son crâne. Comme une violente sonnerie à travers ses songes. Elle grimaça. « Non! » Elle le marmonna entre ses dents serrés. Il était hors de question! Pas-main-te-nant-! Mais le son s'amplifia et elle enroula ses bras autour du sac de frappe. Les paupières closent, elle tenta de maîtriser sa torture mentale. Bande de cons! L'insulte ne put s'extirper hors de son corps. Elle n'en eut pas la force. Le souffle court, elle tituba vers l'arrière. Se laissa sombrer lourdement sur le sol humide. « Sasja!? » Un homme se précipita vers elle. Ses vieux traits plissés, montrant une sincère inquiétude. Elle balaya l'air d'une main lourde. « Ça va... » Il l'aida à se remettre sur pieds, tandis qu'elle s'accrochait à lui. Comme s'il était une bouée de sauvetage. « Encore une migraine? » Elle acquiesça d'un signe de tête frêle. « Tu devrais peut être aller voir un médecin Sasja? » La jeune femme en question esquissa un sourire. Voir un médecin? Mais que pourrait-elle bien leur dire? Que des scientifiques avaient implanté dans son corps un quelconque virus? Que, depuis cela elle n'était plus elle-même? Qu'il se passait des événements pour le moins étrange quelques fois? Cependant, le vieillard qui tentait de la maintenir sur pieds n'avait point connaissance de tout ça. Alors, elle posa une main sur son épaule. « Je tâcherais d'y penser. » Elle lui adressa un clin d'oeil complice. Puis, s'éloigna sous les prunelles amusées, mais préoccupées de ce dernier.

Ses cheveux humides lui provoquaient de long frissons, sous la brise du vent. Le nez rivé vers le ciel, elle avait depuis longtemps perdu son chemin. Elle en avait d'ailleurs oublié son petit garçon qui l'attendait. Tant pis... Cela ferait plus d'heures pour la baby-sitter. Et quelques minutes de solitude pour elle-même. Les bras croisés sur sa poitrine, elle observait la pâle halo de la lune. Elle seule guidait sa route depuis qu'elle avait quitté le gymnase. Elle se laissait submergée par sa grandeur. Sa beauté. Par sa puissante luminescence malgré l'épais velours de ténèbres. Un peu de répits. Un peu de... douceur ce soir? Un peu de... chaleur peut être, malgré la fraîcheur nocturne. Mais ceci fut de courte durée. Quelque chose... Ou quelqu'un à ce qu'elle eut le temps d'en distinguer, venait de la percuter. Sasja vacilla, manquant de perdre l'équilibre sous cette emprise autour de son bras. La scène ne prit un sens qu'après une petite plainte. Là, elle jeta un regard peu aimable vers cette inconnue. « Vous pourriez faire attention. Vous n'êtes pas seule à vivre. » Ton de glace. Habitude quotidienne. Ses prunelles devinrent dédaigneuses. Installèrent une distance certaine. De toute son existence, elle n'avait apprécié de près comme de loin le genre humain. Alors... ce n'était pas ce soir qu'elle allait changer? A moins que?...


J'ai essayé de faire à la troisième personne! Ce n'est pas du jolie-jolie >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il a des droits sur son sourire
Elle a des droits sur ses désirs
avatarQuoi!!!
Darkness Falls est hanté par


▐ Mess'ges. :
41

MessageSujet: Re: « Mais il fait si noir. Détourne-toi de moi » | Ft ;; Sasja ::. Dim 9 Jan - 3:21

  • Tout est vif. Tout fait mal. Cette cheville qui se tord, cette peur qui broie le ventre, le piquant des mots de l'inconnue. « Vous pourriez faire attention. Vous n'êtes pas seule à vivre. » Malgré tout, j'aime le son de sa voix. Il est agréable. Une certaine .. sensualité. Une voix.. suave? Mais je reviens au plus important, au plus percutant. Mon regard se teinte de tristesse, d'une certaine gêne, d'un peu de désolation.. Pardon? "Pardon.. Je.." Je n'ose plus soutenir son regard. Le temps est frais, mais mes joues à moi sont chaudes.

    Je m'aperçois soudainement que je n'avais que les orteils de mon pied droit posé sur le sol. Je me stabilisais alors sur mes deux talons, esquissant très vite une grimace. Aie .. C'était douloureux. Mais je me pinçais les lèvres pour ne pas laisser transparaitre quoi que ce soit. On m'avait appris, le temps, les gens, les circonstances.. M'avaient appris à porter un masque d'impassibilité. Je reste là, les bras balants, mes grandes bottes à la main, face à cette jeune femme à la beauté intriguante, sans rien dire, attendant je ne sais quoi.. Puis, sans que je ne m'en rende vraiment compte, ou bien trop tard, ma main se fraie un chemin jusqu'à son cou. Son pendentif s'est retrouvé chamboulé dans notre.. rencontre? Avec une douceur presque tendre, mais aussi un rien timide, je le lui remet en place, tombant sur sa poitrine, tout en lui adressant quelques mots, d'une voix assez basse, mais claire cependant. "Parfois.. J'aimerai être un ange". Et mon regard, jusque là rivé sur son bijou, se releva vers le sien pour s'y perdre un peu. Je m'y abandonnerai presque, s'il n'y avait pas ces bruits de fond pour me ramener brutalement à la réalité. Des éclats de voix plus ou moins lointains. Des voix dont je reconnaissais la dureté. Ils étaient là .. A mes trousses. Et nous .. moi ..
    Mes prunelles claires se perdent dans l'obscurité, cherchent un point d'attache. En vain. Et s'il se trouvait dans tes yeux à toi.. Belle inconnue? Regarde moi chercher. Regarde moi. Me rattacher. A toi.

    Mais non. Non je n'ai pas le droit. Je n'ai pas le temps. Il me faut fuir. Pour ne pas mourir? Viens avec moi? Oui .. Déjà je l'entraîne par le bras. J'essaie d'être douce, malgré l'urgence de la situation. Je nous emmène à l'abri des regards, derrière quelques buissons, dans la pénombre, contre le tronc d'un arbe. Je ne sais trop pourquoi, j'exerce une légère pression contre ses épaules, tout en serrant entre mes doigts le tissu de son vêtement. Lorsque je m'en rend compte, que mes yeux se posent sur mes mains crispées, je relâche la pression, presque apeurée.. De sa future réaction?

    "Si vous saviez.. Je suis souillée.." Ce n'est qu'un murmure hésitant, alors que mes prunelles se rivent sur mes pieds recouvert de la fine maille d'une paire de collants. Je retiens ma respiration lorsque je les entend passer. Mon corps tout entier se tend et seul mes yeux osent un mouvement. Pour se river.. Sur ses mains. Elles sont .. belles.

;
Morgan .. Thoses days are not over
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quoi!!!
Darkness Falls est hanté par

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « Mais il fait si noir. Détourne-toi de moi » | Ft ;; Sasja ::.

Revenir en haut Aller en bas

« Mais il fait si noir. Détourne-toi de moi » | Ft ;; Sasja ::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Darkness Falls '  :: « Darkness Falls :: ▌Centre ville ▌ :: Le Parc-
Sauter vers: